Les plantes bio-indicatrices : intérêt et exemples

Les plantes bio-indicatrices du sol nous racontent son histoire : est-il acide, pollué ou en excès d’eau ? Ecoutons-les.

plante bio-indicatrice

Les plantes bio-indicatrices nous apportent des informations précieuses

Plantes bio-indicatrices : principe

Une plante bio-indicatrice nous donne des informations sur l’état du sol où elle pousse. Le principe de base est simple : certaines plantes ne poussent que dans un sol acide, d’autres dans un sol en excès d’eau ou d’autres encore dans un sol sur-pâturé. Afin de déterminer la qualité du sol qui vous intéresse, il vous faut commencer par déterminer le nom des plantes qui y poussent. Vous pouvez vous faire aider par un botaniste, une association de protection de l’environnement ou utiliser une clé de détermination. Ou pourquoi pas, inviter des étudiants en biologie ou en horticulture sur votre terrain. Évitez néanmoins de faire le recensement en hiver. On considère qu’une plante est bio-indicatrice si elle présente au moins 5 pieds par mètre carré. Inutile de rechercher un nom si vous ne trouvez que deux exemplaires. Une fois votre liste établie, vous pouvez chercher les caractéristiques des plantes trouvées. Et pensez bien qu’une plante n’est caractéristique que de l’endroit où elle pousse.

Plantes bio-indicatrices du pH

Le pH d’un sol peut être estimé à l’aide des plantes qui y poussent.

Plantes acidophiles (pH <5)

  • Bruyère cendrée Erica cinereva
  • Châtaignier Castanea sativa
  • Mouron rouge Anagalis arvensis

Plantes basicoles (5<pH<7)

  • Aubépine Crataegus levigata
  • Mouron bleu Veronica persica
  • Peuplier noir Populus nigra
  • Ravenelle ou radis sauvage Raphanus raphanistrum

Plantes basicoles dans un sol acide

  • Érable champêtre Acer campestre
  • Mercuriale vivace Mercurialis perrenis

Plantes calcicoles (pH> 7)

  • Ailante glanduleux Ailanthus altissima
  • Azarolier Crataegus azerolus
  • Calament des champs Acinos arvensis
  • Chardon béni Cnicus benedictus
  • Gremil des champs Lithospermum arvense
  • Luzerne ou alfalfa Medicago sativa
  • Moutarde des champs Sinapis arvensis
  • Plantain intermédiaire ou langue d’agneau Plantago media
Abutilon

La présence d’abutilon indique un excès d’eau

Plantes bio-indicatrices de la quantité d’eau

Les plantes bio-indicatrices de la quantité d’eau peuvent être utiles pour savoir si tel ou tel endroit est propice à une exploitation particulière.

Plantes bio-indicatrices d’hydromorphisme (excès d’irrigation)

Un sol hydromorphique est un sol souvent engorgé en eau. L’air est chassé par l’eau, les bactéries aérobies nécessaires à la vie du sol sont donc absentes.

  • Abutilon theophrasti Abutillon theophrastii
  • Achillée sternutatoire Achillea ptarmica
  • Aconit napelle Aconitum napellus
  • Aigremoine eupatoire Agrimonia eupatorium
  • Agrostide commune Agrostis tenuis
  • Agrostide stolonifère Agrostis stolonifera
  • Alchémille commune Alchemilla vulgaris
  • Bugle rampant Ajuga reptans
  • Grand plantain Plantago major
  • Liseron des haies Calystegia sepium
  • Menthe à feuille ronde Mentha rotundifolium
  • Ortie (dioïque ou grande ortie) Urtica dioca
  • Patiences ou Rumex Rumex obtusifolius, R. crispus
  • Renoncules Ranunculus repens, R. acris, R. sceleratus, R. sardous
  • Trèfle Trifolum repens

Plantes bio-indicatrices de manque d’eau (sol sans stockage)

  • Adonis d’automne Adonis annua
  • Adonis d’été Adonis aestivalis
  • Adonis écarlate Adonis flammea
  • Aegilops ovale Aegilops ovata
  • Alchémille des Alpes Alchemilla alpina
  • Bugle petit cyprès Ajuga chamaepitys
  • Calament des champs Acinos arvensis
  • Canche caryophylée Aira caryophyllea
  • Canche printanière Aira praecox

Plantes bio-indicatrices de nappe d’eau

  • Prêle des champs Equisetum arvense
plante bioindicatrice.jpg

Le mouron blanc indique un sol en bon état

Plantes bio-indicatrices de la santé du sol

Parmi les plantes bio-indicatrices, certaines nous informent de la bonne ou mauvaise santé du sol, de la présence de compactage ou de surpâturage par exemples.

Plantes bio-indicatrices de bonne capacité de stockage (sol en bon état)

  • Mouron blanc Stellaria media

Plantes bio-indicatrices de mauvaise capacité de stockage (sol en mauvais état)

  • Achillée millefeuille Achillea millefolium
  • Calament des champs Acinos arvensis
  • Canche caryophylée Aira caryophyllea
  • Canche printanière Aira praecox
  • Chiendent des champs Elytrigia campestris

Plantes bio-indicatrices de compactage (asphyxie)

Dans un sol compacté, les bactéries ne peuvent plus circuler. c’est donc un sol en train de mourir.
  • Abutilon Abutillon theophrastii
  • Achillée sternutatoire Achillea ptarmica
  • Aconit napelle Aconitum napellus
  • Agrostide stolonifère Agrostis stolonifera
  • Ail des maraîchers Allium oleraceum
  • Grand plantain Plantago major
  • Patience (Rumex à feuilles obtuses) Rumex obtusifolius
  • Poireau sauvage Allium ampeloprasum
  • Renoncule rampant Ranunculus repens
  • Véronique de Perse Veronica persica

Plantes bio-indicatrices de semelle de labour

  • Agrostide stolonifère Agrostis stolonifera

Plantes bio-indicatrices de surpâturage

  • Grand plantain Plantago major
  • Menthe à feuille ronde Mentha rotundifolium
  • Trèfle Trifolum repens

Plantes bio-indicatrices de piétinement

  • Grand plantain Plantago major
  • Menthe à feuille ronde Mentha rotundifolium
  • Renoncule rampant Ranunculus repens
  • Trèfle Trifolum repens

Plantes bio-indicatrices de sol lessivé

  • Canche caryophylée Aira caryophyllea

Plantes bio-indicatrices d’érosion

  • Achillée millefeuille Achillea millefolium
  • Canche caryophylée Aira caryophyllea
  • Canche printanière Aira praecox
  • Lamier pourpre Lamium purpureum
  • Mercuriale annuelle Mercurialis annua

Plantes bio-indicatrices de carence en argile

  • Canche caryophylée Aira caryophyllea
  • Canche printanière Aira praecox
  • Spergule des champs Spergula arvensis
plante indicatrice

L’achillée millefeuille est une plante qui pousse sur les sols toxiques

Plantes bio-indicatrices d’empoisonnement

Les plantes bio-indicatrices peuvent nous prévenir d’une pollution des sols. On peut alors savoir qu’il faut prévoir une dépollution ou éviter de cultiver à certains endroits.

Plantes bio-indicatrices de danger de toxicité

  • Achillée millefeuille Achillea millefolium
  • Aigremoine Agrimonia eupatorium
  • Agrostide commune Agrostis tenuis
  • Alchémille commune Alchemilla vulgaris
  • Alliaire officinale Alliaria petoliata
  • Bugle rampant Ajuga reptans
  • Canche caryophylée Aira caryophyllea
  • Canche printanière Aira praecox
  • Patience (Rumex à feuilles obtuses) Rumex obtusifolius

Plante bio-indicatrice de pollution

  • Petite cigüe Aethusa cynapium

Plantes bio-indicatrices des minéraux

On trouve des plantes qui nous indiquent si le sol est riche ou pauvre en certains minéraux. Elles sont utiles pour complémenter les apports correctement ou réfléchir à quelles cultures on peut implanter.

Plantes bio-indicatrices de bases actives

  • Aigremoine Agrimonia eupatorium
  • Ail des maraîchers Allium oleraceum
  • Alchémille commune Alchemilla vulgaris
  • Alliaire officinale Alliaria petoliata
  • Érable champêtre Acer campestre
  • Petite cigüe Aethusa cynapium
  • Poireau sauvage Allium ampeloprasum

Plante bio-indicatrice de silice complétement désaturée

  • Bouleau Betula sp

Plantes bio-indicatrices de silice partiellement désaturée

  • Arnica Arnica montana
  • Bruyères Erica

Plante bio-indicatrice de décalcification

  • Paquerette Bellis perennis

Plantes bio-indicatrices de sol riche en matière organique

  • Céraiste commun Cerastium triviale
  • Véronique de Perse Veronica persica

Plante bio-indicatrice d’un sol pauvre en matière organique

  • Spergule des champs Spergula arvensis

Plantes bio-indicatrices de sol en excès en matière organique

  •  Cerfeuil doré Chaerophyllum aureum
  • Liseron des haies Calystegia sepium
  • Pissenlit Taraxacum officinale
  • Renoncule rampant Ranunculus repens
  • Trèfle Trifolum repens

Plantes bio-indicatrices de sol riche en azote

  • Céraiste commun Cerastium triviale
  • Véronique de Perse Veronica persica

Plante bio-indicatrice d’excès d’azote

  • Lamier pourpre Lamium purpureum, dans un sol riche en calcaire

Plantes bio-indicatrices de nitrates et nitrites en excès

  • Chiendent des champs Elytrigia campestris
  • Liseron des haies Calystegia sepium
  • Patience (Rumex) Rumex obtusifolius

Plante bio-indicatrice de potasse en excès

  • Chiendent des champs Elytrigia campestris

Plantes bio-indicatrices de carence en potasse

  •  Ail des maraîchers Allium oleraceum
  • Muscari négligé Muscari racemosum
  • Ornithogale Ornithogalum umbellatum
renoncule.jpg

Les renoncules sont de bonnes indicatrices du biotope primaire

Plantes bio-indicatrices du biotope primaire

Certaines plantes sont typiques d’un terrain qui a été modifié. Elles indiquent alors le biotope primaire, original.

  • Ranunculus acetosa : 1<C/N<10, pH 6,5
  • Ranunculus acetosela : dune sans humus ni argile
  • Ranunculus crispus : anaérobiose en sol alcalin
  • Ranunculus hydrolapatum : mare
  • Ranunculus obtusifolius : marécage
  • Ranunculus pulcher : 10<C/N<20, sol compacté par un temps sec

Conclusion

Les plantes bio-indicatrices sont de précieuses alliées qui nous permettent d’apprendre énormément sur notre environnement. Pour les sauvegarder, il faut éviter de détruire les plantes qui nous sont inconnues ou inutiles. Elles sont aussi extrêmement nombreuses. Nous n’en avons présenté que quelques unes ici. En connaissez-vous d’autres ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s