Jardiner sans eau : le xéropaysagisme

Publié le 13 septembre 2016, modifié le 3 mars 2024 par Lenaïg Nicolas-Baret
  • Jardiner sans eau permet d'économiser et de gagner du temps.
  • Le xéropaysagisme vise à réduire la quantité d'eau nécessaire pour le jardinage.
  • Pour y parvenir, il faut choisir des plantes peu gourmandes en eau, aménager son jardin en fonction des conditions climatiques et retenir l'eau avec du compost ou un paillis.
  • Améliorer les techniques d'arrosage, comme l'arrosage au goutte-à-goutte, peut également aider à économiser de l'eau.

Jardiner sans eau permet d’économiser et de gagner du temps. Certaines méthodes peuvent même diminuer de 100 % la quantité d’eau nécessaire.

Le but principal du xéropaysagisme est de diminuer la quantité d’eau utilisée pour vos plantes. Lorsque l’on a un jardin ou un potager, l’arrosage est un poste de dépense important. De plus, il est énormément chronophage. Diminuer la quantité d’eau nécessaire pour l’arrosage permet donc une économie substantielle, tant en argent qu’en temps. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes.

Jardiner sans eau : le xéropaysagisme

Choisir des plantes peu gourmandes en eau

Le choix des plantes est primordial pour diminuer sa consommation d’eau. Les plantes de montagne ou de mer sont un bon choix, même s’il est préférable de cultiver des espèces indigènes. Les plantes grasses et succulentes sont les plus adaptées à un projet de jardin sans eau.

Voici une liste de plantes pouvant convenir :

  • Agaves
  • Aloe (Aloe vera)
  • Amélanchier (Amelanchier alnifolia)
  • Armoises (Artemisia sp)
  • Asters (Aster sp)
  • Atriplex canescens (Atriplex canescens)
  • Buddleia (Buddleja davidii)
  • Calliandra eriophylla (Calliandra eriophylla)
  • Cerisier d’automne (Prunus serotina)
  • Conifères (Phinopyta sp)
  • Cytises (Cytisophyllum sp)
  • Echinaceas (Echinacea sp)
  • Erables (Acer sp)
  • Genévrier des Rocheuses (Juniperus scopulorum)
  • Hoyas
  • Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum)
  • Lavande (Lavandula angustifolia)
  • Liatris aspera (Liatris aspera)
  • Mélisses (Melissa sp)
  • Mimosas (Acacia sp)
  • Monardes (Monarda sp)
  • Œillets (Dianthus)
  • Origans (Origanum sp)
  • Palmiers (Arecaceae sp)
  • Plante boussole (Silphium laciniatum)
  • Sauges (Salvia sp)
  • Saules (Salix sp)
  • Sédums (Sedum)
  • Sumac aromatique (Rhus aromatica)
  • Thyms (Thymus sp)
  • Valérianes (Valeriana sp)

Économiser l’eau : identifier les atouts de votre jardin

L’aménagement de votre jardin est une étape cruciale pour économiser l’eau. Pour cela, commencez par vous renseigner sur les conditions climatiques de votre région. Ensuite, il convient de déterminer les zones humides et celles plus sèches. Les endroits en bas des pentes reçoivent beaucoup d’eau, ceux ensoleillés la gardent moins longtemps. Identifier également le type de sol : les terrains argileux et marneux gardent l’eau sauf s’ils sont tassés. Les sols caillouteux ou peu profonds ne la conservent pas. Disposez alors vos plantes aux emplacements les mieux adaptés à leurs besoins. Par ailleurs, vous pouvez regrouper vos plantes en fonction de leurs besoins en eau. Ceci facilitera l’arrosage.

Retenir l’eau sur votre jardin pour vos plantes

Retenir l’eau sur votre terrain vous permet d’avoir à moins arroser. Pour cela, vous pouvez disposer aux pieds de vos plantes du compost qui permet de garder l’eau. Vous pouvez aussi y mettre un paillis. En plus de retenir l’eau, il évite la perte par évaporation et diminue l’érosion du sol. Que des avantages ! Vous pouvez également opter pour des graviers, on en trouve aujourd’hui de toutes les couleurs et de toutes les formes.

Jardiner sans eau : le xéropaysagisme #2

Comment améliorer l’arrosage du jardin ?

Afin d’économiser l’eau au potager et au jardin, il convient également d’améliorer ses techniques d’arrosage. En effet, une partie de l’eau que l’on utilise au jardin n’est pas utilisée par les plantes. Afin d’améliorer l’absorption de l’eau, un arrosage au goutte à goutte est idéal. De plus, il permet de nous faire économiser du temps.

Que retenir du xéropaysagisme ?

Le xéropaysagisme permet d’économiser beaucoup d’eau et de temps tout en ayant un jardin attractif, avec des fleurs, des arbres ou encore des plantes aromatiques. La seule limite est votre imagination.

FAQ

Quelles plantes peuvent survivre avec ou sans eau ?

Certaines plantes comme le cactus et l'aloès sont capables de survivre sans eau pendant de longues périodes en stockant l'eau dans leurs tiges ou leurs feuilles. D'autres plantes comme les fougères et les bambous peuvent aussi tolérer des périodes de sécheresse, mais nécessitent tout de même un minimum d'humidité pour prospérer.

En revanche, certaines plantes aquatiques comme les nénuphars et les lotus ont besoin d'une grande quantité d'eau pour survivre et se développer. En général, il existe une grande diversité de plantes qui sont adaptées à différents niveaux d'humidité.

Comment aménager un jardin potager qui ne nécessite pas d'eau ?

Pour aménager un jardin potager qui ne nécessite pas d'eau, il est recommandé d'opter pour des plantes résistantes à la sécheresse telles que le romarin, la lavande ou le thym. Il est également conseillé d'utiliser du paillage pour limiter l'évaporation de l'eau du sol et conserver son humidité. Enfin, privilégiez les techniques de permaculture telles que la culture en lasagnes ou en buttes afin de limiter les besoins en arrosage.

Enfin, n’hésitez pas à installer un système de récupération des eaux pluviales pour économiser l'eau et arroser votre jardin potager de manière plus écologique.

Est-il possible de trouver des plantes qui n'ont pas besoin d'eau pour se développer ?

Il est difficile de trouver des plantes qui ne nécessitent pas du tout d'eau pour se développer, car l'eau est essentielle à leur croissance. Cependant, certaines plantes comme les cactus et les succulentes sont capables de stocker l'eau dans leurs feuilles ou tiges pour résister à des périodes de sécheresse.

Ces plantes peuvent survivre avec très peu d'arrosage, mais elles ont quand même besoin d'une certaine quantité d'eau pour pousser. Il est donc important de prendre soin même des plantes qui semblent ne nécessiter que peu d'eau.

Xeropaysagisme
Avatar
Journaliste sur Redactibio
Dossiers : , , ,