Les plantes bio-indicatrices : intérêt et exemples


Les plantes bio-indicatrices du sol nous racontent son histoire : est-il acide, pollué ou en excès d’eau ? Ecoutons-les.

Plantes bio-indicatrices : principe

Une plante bio-indicatrice nous donne des informations sur l’état du sol où elle pousse. Le principe de base est simple : certaines plantes ne poussent que dans un sol acide, d’autres dans un sol en excès d’eau ou d’autres encore dans un sol sur-pâturé. Afin de déterminer la qualité du sol qui vous intéresse, il vous faut commencer par déterminer le nom des plantes qui y poussent. Vous pouvez vous faire aider par un botaniste, une association de protection de l’environnement ou utiliser une clé de détermination. Ou pourquoi pas, inviter des étudiants en biologie ou en horticulture sur votre terrain. Évitez néanmoins de faire le recensement en hiver. On considère qu’une plante est bio-indicatrice si elle présente au moins 5 pieds par mètre carré. Inutile de rechercher un nom si vous ne trouvez que deux exemplaires. Une fois votre liste établie, vous pouvez chercher les caractéristiques des plantes trouvées. Et pensez bien qu’une plante n’est caractéristique que de l’endroit où elle pousse.

Plantes bio-indicatrices du pH

Le pH d’un sol peut être estimé à l’aide des plantes qui y poussent.

Plantes acidophiles (pH

plante bio indicatrice

plantes bio indicatrices

plantes bio indicatrices du sol

plantes bio-indicatrices

plantes bioindicatrices

plantes bio indicatrice

achillée millefeuille plante indicatrice

chardon plante bio indicatrice

plante indicatrice du sol

plantes biodindicatrices

les plantes bio-indicatrices

plantes bio indicatrices vigne

oseille bioindicatrices

les plantes indicatrices

plantes indicatrices qualites sols

bio-indicatrices

les principales plantes indicatrices

les plantes bioindicatrices

dans quel type de sol pousse mercurialis annua ?

cigüe bio-indicatrice