Le romarin vous veut du bien !

Le romarin est employé depuis longtemps aussi bien pour parfumer la cuisine que pour se soigner au quotidien. Connaissez-vous ses usages ?

Rosmarinus officinalis

Le romarin est une mellifère

Différents noms pour une même plante : le romarin et les autres

Noms communs : romarin, romarin officinal, herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, rose des marins, rose de la mer, rose-marine, arbre de marie

Nom latin Rosmarinus officinalis

Division Magnoliophyta

Ordre Lamiales

Famille : Lamiaceae

Description du romarin

Généralités : Le romarin est un arbrisseau vivace originaire du pourtour méditerranéen. Il peut mesurer jusqu’à 1.5 mètre à l’état sauvage et 2 mètres de haut lorsqu’il est cultivé. Son nom serait issu du latin « ros marinus » pour rosée de mer, ou de « rhus marinus » sumac de mer, ou encore du grec « rhops myrinos » qui signifie buisson aromatique.

Son utilisation principale est l’huile essentielle (2 à 300 tonnes produites mondialement par an). Il est également employé en cuisine et en parfumerie.

On compte plus de 150 variétés de romarins.

Feuilles du romarin : Ses feuilles sont persistantes. Elles sont coriaces, sans pétiole, plus longues que larges. Leurs bords sont légèrement enroulés. Les feuilles sont verte sombre et luisantes sur le dessus et blanchâtres en dessous. Leur odeur est camphrée et rappelle l’encens, d’où son nom d’encensier.

Fleurs : Le romarin fleurit de février à mai. Les fleurs, bleues à violettes, rarement blanches, sont disposées en grappes. Le calice velu présente des dents à bord blanc. Les deux étamines ont une petite dent à leur base. La corolle a une lèvre inférieure très divisée.

Graines et fruits du romarin : Le fruit est un tétrakène brun.

Habitat : Le romarin pousse sur les sols calcaires et arides, bien drainés et ensoleillés. Il supporte modérément la sécheresse et le gel. On le trouve entre 0 et 1 500 mètres d’altitude. Il préfère un pH compris entre 7 et 7,5.

romarin

L’usage du romarin est connu depuis l’antiquité

Histoire du romarin

Le romarin est une plante très utilisée depuis toujours. Autrefois symbole d’amour et de fidélité, les mariées en portaient une couronne tandis qu’on en offrait une branche décorée avec de la soie aux invités du banquet. Il était déposé sous les oreillers pour chasser les cauchemars et les mauvais esprits. Les Égyptiens s’en servaient dans les tombes pour fortifier les âmes des pharaons. Les étudiants grecs, quant à eux, en faisaient des couronnes pour stimuler leur mémoire lors des examens. Il a été employé pour soigner bon nombre de maladies : on le faisait bruler pour purifier l’air lors des périodes de peste, on en faisait des préparations pour soulager les rhumatismes ou on le faisait tremper dans du vin pour faire une boisson fortifiante.

Utilisations du romarin

Récolte : Le romarin est cultivé à grande échelle en Méditerranée : au Portugal, en Espagne, en France, en Italie, en Algérie, au Maroc et en Tunisie.

Composition du romarin : il contient des

  • huiles essentielles :
    • 1,8 cinéole
    • bornéole
    • camphre de romarin
    • camphène
    • alpha-pinène
  • flavonoïdes
    • apigénine
    • lutéoline
    • quercétine
    • diosmine
  • diterpènes:
    • rosmadial
    • acide carnosolique
  • triterpènes et stéroïdes :
    • acide aléanolique
    • acide ursotique
  • lipides :
    • alkène
    • isoalkane
    • n-alkane
  • tanins
  • rosmaricine
  • acide rismarinique

romarin officinal

Le romarin pousse dans les garrigues

Propriétés du romarin : antibactérien, antimycosique, antioxydant, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, cholérétique, diurétique, hépatoprotecteur, stimulant du système nerveux

 

Indications du romarin : blessure, douleur musculaire, fatigue, infections respiratoires et ORL (oreilles, nez et gorge), maux de tête, rhumatismes, troubles de la circulation, digestifs, hépatiques et de la vésicule biliaire

Posologies du romarin :

  • antiseptique
    • diluez 2 % d’huile essentielle de romarin dans de l’alcool à 45 %, appliquez localement
  • blessure
    • imbibez une compresse de décoction ou une solution de 10 % d’huile essentielle de romarin diluée dans de l’huile végétale tiède et appliquez localement
  • douleur musculaire
    • imbibez une compression de solution à 2 % d’huile essentielle de romarin diluée dans de l’huile végétale chaude et appliquez localement
  • fatigue
    • 2 à 3 fois par jour, infusez 1 à 2 g de romarin dans une tasse d’eau chaude
    • 3 fois par jour boire 10 ml de teinture
    • ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à un peu de savon liquide à l’eau du bain. De préférence le matin, car stimulant
  • infections respiratoires et ORL (oreilles, nez et gorge)
    • 2 à 3 fois par jour, infusez 1 à 2 g de romarin dans une tasse d’eau chaude
    • 3 fois par jour boire 10 ml de teinture
  • maux de tête
    • 2 à 3 fois par jour, infusez 1 à 2 g de romarin dans une tasse d’eau chaude
    • 3 fois par jour boire 10 ml de teinture
  • rhumatismes
    • imbibez une compression de décoction ou une solution de 10 % d’huile essentielle de romarin diluée dans de l’huile végétale chaude et appliquez localement
    • diluez 2 % d’huile essentielle de romarin dans de l’alcool à 45 %, appliquez localement
    • imbibez une compression de solution à 10 % d’huile essentielle de romarin diluée dans de l’huile végétale chaude et appliquez localement
    • ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à un peu de savon liquide à l’eau du bain. De préférence le matin, car stimulant
  • troubles circulatoires
    • imbibez une compression de décoction chaude et appliquez localement
    • imbibez une compression de solution à 10 % d’huile essentielle de romarin diluée dans de l’huile végétale chaude et appliquez localement
    • ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à un peu de savon liquide à l’eau du bain. De préférence le matin, car stimulant
  • troubles digestifs
    • 2 à 3 fois par jour, infusez 1 à 2 g de romarin dans une tasse d’eau chaude
    • 3 fois par jour boire 10 ml de teinture
  • troubles du foie
    • 2 à 3 fois par jour, infusez 1 à 2 g de romarin dans une tasse d’eau chaude
    • 3 fois par jour boire 10 ml de teinture
    • 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone sur un sucre ou dans du miel, pendant 3 semaines
  • troubles de la vésicule biliaire
    • 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone sur un sucre ou dans du miel, pendant 3 semaines

Contre-indications concernant le romarin :

  • Le romarin est abortif : à éviter chez la femme enceinte.
  • Il est également déconseillé chez les jeunes enfants.
  • Les femmes allaitantes devraient l’éviter.
romarin soin

Le romarin s’emploie beaucoup en cuisine

Recettes au romarin

Brochettes au romarin, aubergine, poivron et fêta

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 4 poivrons
  • 1 aubergine
  • 120 g de fêta
  • 4 branches de romarin
  • 1 cs de graines de fenouil

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 40 minutes

Repos : 20 minutes

Lavez l’aubergine et découpez-la en rondelles. Faites dégorger dans du sel pendant 20 minutes. Rincez l’aubergine et faites cuire avec les poivrons 15 minutes au four à 200 °C. Enlevez la peau et les pépins. Mélangez la fêta et les graines de fenouil. Coupez des carrés de 5 cm de côté dans l’aubergine et les poivrons. Empilez une tranche de chaque sur un cure-dent, tartinez de fêta, saupoudrez de romarin et recommencez. Dégustez entre amis ou en famille avec un rosé.

Cake figues et romarin

Pour 8 personnes

Ingrédients :

  • 300 g de farine (vous pouvez mélanger différents types)
  • 3 œufs
  • 25 cL de lait ribot
  • 1 poignée de figues (elles peuvent être sèches)
  • 1 branche de romarin
  • 1 demi verre d’huile
  • 1 cc de bicarbonate de soude (poudre à lever)

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 50 minutes

Préchauffez votre four à 180 °C. Mélangez le lait, l’huile et les œufs. Ajoutez la farine. Découpez en morceau les figues et le romarin, ajoutez à la préparation. Salez et poivrez. Mélangez bien la levure et enfournez 45 à 50 minutes.

Pâte à tartiner abricots, miel et romarin

Pour 1 pot

Ingrédients :

  • 200 g d’abricots (de préférence frais)
  • 90 g de miel de lavande
  • 30 g de beurre
  • 1 branche de romarin

Préparation : 20 minutes

Mettez dans un saladier les abricots, 20 g de miel et le romarin. Couvrez avec 1/2 L d’eau bouillante au moins. Laissez toute la nuit. Puis égouttez les abricots et mixez-les avec le reste de miel jusqu’à obtention d’une purée lisse. Ajoutez le beurre fondu et mixez à nouveau. Laissez refroidir avant dégustation. Idéal pour les tartines du matin ou les crêpes.

romarin soin

Le romarin a de multiples usages

Que retenir à propos du romarin ?

Le romarin est une plante qui permet de guérir  les douleurs et maladies du quotidien. Il est donc judicieux d’un faire pousser un pied dans son jardin. A la cuisine, il se marie aussi bien aux plats sucrés que salés. Comment l’utilisez-vous chez vous ?


A noter : les informations fournies ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité quant à l’utilisation qu’il en est fait. De même elles n’ont pas valeur de prescription thérapeutique ou médicale. En cas de problème de santé, nous vous conseillons de prendre avis auprès d’une personne compétente.

Publicités

Une réflexion sur “Le romarin vous veut du bien !

  1. Pingback: Comment lutter naturellement contre l’asthénie et la fatigue? | redactibio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s