Traiter les eaux usées, est-ce nécessaire ?

Chaque ménage utilise en moyenne 120 litres d’eau par jour. Si une telle quantité d’eau est déversée dans la nature sans traitement, le risque de pollution est énorme. Pour cette raison, des stations de traitement des eaux usées ont été créées surtout dans les grandes villes pour éviter la contamination des eaux de surface et des eaux de mer. Voici quelques raisons qui motivent l’importance de dépolluer les eaux.

Prévenir les dangers de la contamination des eaux

Les eaux usées représentent un réel danger si elles sont déversées dans la nature sans le moindre traitement. Elles peuvent entraîner le phénomène de l’eutrophisation. Ce dernier se manifeste par la dégradation des matières organiques dont le principal rôle est d’aspirer l’oxygène nécessaire à la vie des animaux et végétaux aquatiques. En effet, les eaux usées contiennent une forte concentration de phosphates et de nitrates. Ces derniers agissent comme fertilisants et entraînent une forte concentration des algues et d’autres végétaux aquatiques. Il est nécessaire de faire le traitement des eaux usées selon les normes en vigueur.

Par ailleurs, la pollution engendrée par les eaux usées entraîne également une réduction de la transparence de l’eau. De plus, l’accumulation excessive de vase au fond des rivières et des étangs réduisent énormément le pouvoir d’auto-épuration de ces derniers. Certains poissons se retrouvent alors menacés car leur reproduction  ne se fait plus dans les meilleures des conditions. La liberté des humains est également entravée pour ne citer que la contamination des zones de baignade qui expose à toute sorte d’affection de la peau.

Traiter les eaux usées, est-ce nécessaire ?

Des eaux particulièrement dangereuses

Pour parler des eaux issues des ménages ou encore des usines en tout genre, on parle d’eaux usées. Toutefois, ces eaux ne présentent pas ni la même nature, ni le même degré de pollution. En effet, leur pollution dépend des usages et des  produits utilisés. Dans le cas des eaux de cuisine, ce sont surtout les restes d’aliments, de détergents et de graisses qui y sont présents en forte quantité. Quant aux eaux de lavage, elles renferment une forte concentration de détergents, de savons et de tout type de saleté (huile, boue…).

Les eaux en provenance des toilettes figurent parmi les plus dangereuses grâce  la forte quantité de matières organiques qu’elles contiennent. Dans ces eaux, une forte quantité d’azote est présente. Cet élément va ensuite se transformer en nitrates et en germes particulièrement dangereux. Il ne faut en aucun cas que les eaux issues de W.C soient déversées dans l’environnement sans le moindre traitement afin d’éviter une contamination trop importante.