Psychologue : quand consulter ?

Nous avons beau être en 2018, nombreux sont malheureusement et aujourd’hui encore ceux qui, bien qu’ils en éprouvent le besoin, se refusent à consulter un psychologue. Pourquoi? Dans la plupart des cas, il convient d’imputer cette réserve à la peur du regard de l’autre.

Les mentalités ont beau évoluer chaque jour davantage, un certain pourcentage d’entre-nous considère encore le fait de consulter un psychologue comme un aveu de ses propres faiblesses, de ses propres failles. Un constat qu’il est triste de réaliser dans la mesure où accepter un problème ou un quelconque dysfonctionnement est en réalité la première étape nécessaire à franchir en vue de sa résolution.

Il convient en réalité de souligner le courage nécessaire à réaliser une telle démarche. Voyons ensemble dans quelles situations consulter un psychologue peut s’avérer bénéfique, voire nécessaire.

Il existe une quantité de raisons pouvant nous pousser à passer les portes du cabinet d’un psychologue. Il est dès lors impossible d’en dresser une liste exhaustive. Évoquons néanmoins les raisons plus fréquentes…

Un mal-être

Lorsque nous nous sentons mal dans notre peu, que l’angoisse, le stresse ou la dépression font partie de notre quotidien, lorsque, pour telle ou telle raison, identifiée ou non, nous ne nous sentons pas épanoui dans notre vie, il peut s’avérer utile de consulter un psychologue.

Une épreuve difficile

Vous remettez vos choix en question? Vous faites face à des problèmes de couple? L’équilibre de votre famille est bouleversé? Vous ne parvenez pas à surmonter un licenciement? Vous confier à un psychologue peut vous aider à aller mieux.

Une addiction

Vous ne parvenez pas à vous défaire d’une certaine addiction aux jeux d’argent et/ou de hasard? Ce comportement addictif met à mal votre vie familiale et/ou vos relations avec vos proches? Et si vous consultiez un psychologue?

Comme dit précédemment, il ne s’agit là que d’un bref échantillon des raisons pouvant pousser Monsieur et Madame Tout-le-Monde à s’orienter vers un psychologue. Et rappelez-vous qu’il n’est aucune honte à demander de l’aide à un psychologue.

https://redactibio com/2016/07/26/plantes-bio-indicatrices/amp/