Ho’oponopono : technique hawaïenne de guérison

L’ho’oponopono est une méthode de mieux-être qui nous vient d’Hawaï. Découvrons ensemble cette technique facile à mettre en œuvre.

ho'oponopono

L’ho’oponopono est originaire d’Hawaï

L’origine de l’ho’oponopono

Ho’oponopono vient d’Hawaï et veut dire : corriger ce qui est erroné, remettre en ordre, rendre droit, harmoniser. C’est une philosophie, une façon de voir la vie qui aide à se sentir mieux avec les évènements qui nous bouleversent. Elle aide à prendre conscience de son pouvoir de création.

L’ho’oponopono était traditionnellement pratiqué par les populations hawaïennes lors de problèmes. En cas de besoin, elles se réunissaient et un prêtre les guidait vers le pardon.

Dans les années 1970, Morrnah Simeona, guérisseuse par les plantes et chamane, décide de mettre au goût du jour ce processus millénaire. Pour elle,  il est important qu’il puisse être pratiqué seul, sans la présence d’un guide, car à notre époque les gens doivent de plus en plus se prendre en main seuls. Pour ce faire, elle simplifie l’ho’oponopono et propose une formule avec seulement 4 phrases, que n’importe qui peut retenir.

Simeona formera de nombreuses personnes à l’ho’oponopono. Cependant son élève le plus célèbre est le Dr Len. C’est un psychologue qui accepta un poste dans l’aile psychiatrique d’un pénitencier, où les employés étaient tous terrifiés. Lorsque Len arrivait le matin, il s’enfermait dans son bureau et demandait à ne pas être dérangé. Il ne vit aucun patient. Cependant, au bout de 3 mois, les employés constatèrent que les choses s’étaient améliorés et osèrent lui demander : « Mais que faites-vous dans votre bureau toute la journée ? ». Le Dr Len lisait les dossiers et pratiquait l’ho’oponopono, nettoyant les mémoires qu’il partageait avec chaque patient en regardant les informations. Au bout de 4 ans, il ne restait plus aucun malade dans cette aile du pénitencier : ils pouvaient retourner dans une autre aile ou étaient totalement guéris.

Le principe de l’ho’oponopono

La formule de Morrnah Simeona est basée sur le fait qu’on peut s’accorder seul le pardon, sans être en présence d’autrui.

Elle part du postulat que la réalité physique est une création de nos pensées (vous pouvez aussi les appeler vos croyances ou vos mémoires. Ce dernier terme est le plus souvent retenu dans l’ho’oponopono). Par conséquent, des pensées justes et harmonieuses créeront une réalité juste et harmonieuse. D’un autre côté, si vous êtes persuadé que vous allez vous faire agresser, il y a de fortes chances pour que cela arrive.

Elle stipule également que nous sommes responsable à 100 % de ce que nous percevons. Dans la vie de tous les jours, il est portant beaucoup plus facile de se dire que ce qui nous arrive de négatif est la faute des autres. Par contre, une telle attitude ne nous aide pas à faire évoluer la situation. En effet, si je ne suis pas responsable de ce qui arrive, que puis-je y faire ? Rien. Mais si j’accepte d’en prendre la responsabilité -aussi dur que cela puisse être-, je commence à entrevoir une possibilité de changement.

Elle pense aussi que nous sommes alourdis par nos mémoires. Le but de l’ho’oponopono est donc de les nettoyer, ce qui nous permettra alors de découvrir qui nous sommes réellement.

Le principe de base de l’ho’oponopono peut se résumer ainsi :

  • La réalité physique est crée par mes croyances.
  • Des croyances positives provoquent des évènements positifs.
  • Je suis responsable à 100 % de ce qui m’arrive.
formule ho'oponopono

La formule de l’ho’oponopono est simple à retenir

La formule d’ho’oponopono

L’ho’oponopono est basée sur une formule que l’on répète comme un mantra. Elle est formée de : « désolé, pardon, merci, je t’aime ».

  • Désolé(e), ou « Je suis désolé(e) » veut dire que l’on est désolé de sa part de responsabilité dans ce qui nous arrive. Cela implique que l’on reconnait et accepte notre responsabilité dans les évènements qui surviennent, qu’ils nous plaisent ou pas. La prise de conscience que nous attirons tout ce qui se passe dans notre vie est l’étape la plus importante, mais aussi la plus dure, de l’ho’oponopono. Ce processus implique également que l’on reconnaisse que l’on crée toute chose dans notre vie, les malheurs tout comme les bonheurs.
  • Pardon, ou « Je te demande pardon », car je n’étais pas conscient d’avoir cette part en moi.
  • Merci, ou « Je te remercie », toi la situation qui me gène, de me permettre d’évoluer, de te faire jour et ainsi de m’offrir la possibilité de nettoyer cette mémoire.
  • Je t’aime, toi la mémoire ainsi que moi.

La formule d’ho’oponopono peut être récitée à tout moment de la journée. Vous pouvez vous en servir lorsque vous êtes mal à l’aise avec une situation, lorsque quelque chose ou quelqu’un vous rend triste, amer, vous énervé, etc. Vous pouvez l’utiliser avant un rendez-vous important afin qu’il se passe mieux, ou lorsqu’une chose heureuse arrive afin de la vivre pleinement. Vous pouvez pratiquer ce mantra en vous brossant les dents, dans les embouteillages ou sous la douche. Vous pouvez parler dans votre tête ou à voix haute. Vous pouvez le faire pour vous ou pour quelqu’un d’autre. Il n’est même pas nécessaire de comprendre les phrases du mantra, juste de les répéter. L’important est de bien mettre l’intention, le ressenti, dans chacune des phrases.

L’ho’oponopono et le pouvoir de création

L’ho’oponopono est basé sur le principe que vous êtes responsable de tout ce qui vous arrive. Cela est généralement le plus dur à accepter : la vie peut paraître plus simple quand c’est la faute aux autres. Mais en fait, c’est en acceptant ce postulat de base que vous commencerez à avoir réellement le contrôle sur votre vie. En donnant la responsabilité des évènements qui vous arrivent aux autres, vous leur donnez également tout pouvoir sur vous.

Et si vous êtes responsable des choses « négatives » qui vous arrivent, cela implique que vous l’êtes aussi de toutes les choses positives ! Rappelez-vous le premier café de la journée, le rire de votre enfant ou le papillon que vous avez observé : tout ça c’est vous. Et si à partir de maintenant, vous choisissiez de ne plus avoir peur d’avoir des accidents ou des soucis ? Et si vous commenciez à attirer encore plus de jolies choses dans votre vie ?

ho'oponopono hawaï

L’ho’oponopono permet de se libérer

Conclusion

L’ho’oponopono est une méthode de développement personnel qui présente l’avantage de pouvoir se faire seule, gratuitement et n’importe où. Au bout d’un moment, sa pratique devient un automatisme. Elle est également très aisée à mettre en place. En outre, il se pourrait même qu’une fois apaisé, vous puissiez trouver des solutions toutes simples aux problèmes qui vous paraissaient insurmontable avant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s