Moins de viande mais plus de noix, le régime alimentaire idéal pour sauver la planète


Des chercheurs ont trouvé le régime alimentaire idéal à adopter au quotidien en faveur de notre environnement. Ce régime consiste à consommer plus d’oléagineux, de légumineuses et de légumes que de viandes et de sucre.

Moins de viande mais plus de noix, le régime alimentaire idéal pour sauver la planète

Manger des noix pour sauver la planète

Nous sommes de plus en plus nombreux sur Terre. Comment parvenir à nourrir plus de 10 milliards d’êtres humains d’ici les années 2050 ? La revue médicale The Lancet et l’ONG Fondation EAT, on décelé la réponse. 37 experts de 16 pays ont établi une étude en décelant le régime alimentaire idéal sur le plan planétaire.

Ce régime indique de réduire sa consommation de viande en faveur d’une alimentation beaucoup plus riche en végétaux, en protéine végétales et en oléagineux. De quoi ravir tous les vegans qui peinent à défendre leur cause dans des pays industrialisés ou des milliers d’animaux sont tués tous les jours pour seulement quelques instants de dégustation.

« Les régimes alimentaires actuels poussent la Terre au-delà de ses limites et sont source de maladies : ils sont une menace à la fois pour les gens et pour la planète », écrivent les auteurs. « la production alimentaire mondiale menace la stabilité de notre système climatique et nos écosystèmes ».


Alors à nos noix, nos légumes et nos légumineuses !

Moins de viande mais plus de noix, le régime alimentaire idéal pour sauver la planète #2

Manger des noix pour assurer sa santé

Notre mauvaise alimentation et notre sédentarité augmentent les risques de maladies. Ce régime alimentaire à base d’aliments plus sains permettraient d’empêcher 11 milles décès prématurés par an. Ainsi, pour protéger sa santé et pour préserver l’avenir de notre planète, les chercheurs ont déclaré qu’il fallait consommer chaque jour :

  • 300 grammes de légumes
  • 200 grammes de fruits
  • 200 grammes de céréales complètes (riz, blé, maïs)
  • 250 de lait ou lait végétal
  • 50 grammes d’ oléagineux

A contrario, il faudrait consommer beaucoup moins de viande :

  • 14 grammes de viande rouge (dix fois moins qu’un steak classique)
  • 29 grammes de volaille
  • 28 grammes de poisson
  • 13 grammes d’oeufs

Il faut donc diviser en deux sa consommation de viandes rouge et de sucre raffiné et miser sur le monde végétal. « Notre lien avec la nature est la solution, et si nous pouvons manger d’une manière qui fonctionne pour notre planète ainsi que pour notre corps, l’équilibre naturel des ressources de la planète sera restauré », concluent les chercheurs.

Cela ne vous incite-t-il pas à faire plus attention à votre alimentation ?