Le revenu de base : utopie ou solution d’avenir ?

Le revenu de base est versé à toute personne, sans condition. Détracteurs ou partisans, il ne laisse personne indifférent. Faisons le tour de la question.

Le revenu de base est versé à tous, sans condition :

  • de revenu : riche ou pauvre, tout le monde y a droit,
  • de travail : le revenu de base n’est pas lié à l’emploi.
revenu-de-base-inconditionnel

Le revenu de base consiste en une rente à vie

Les avantages du revenu de base

Le revenu de base dispose de nombreux avantages :

  • il apporte liberté et égalité à tous (notamment entre étudiants devant travailler ou non),
  • il permet de réduire la pauvreté et le chômage,
  • il participe à l’amélioration de l’éducation,
  • il lutte contre l’exode rural,
  • il aide à la diminution des inégalités territoriales,
  • il concourt au partage des progrès techniques,
  • il peut être considéré comme un dividende lié à la propriété commune de la Terre,
  • le versement du revenu de base n’étant pas subordonné au bon vouloir de fonctionnaires dont le but est de diminuer les dépenses du département, tous auraient accès à ce à quoi ils ont droit
  • il est individuel
    • contrairement au RSA qui est réduit pour les couples et par lequel l’État sanctionne un choix personnel
    • il permet aux conjoints d’être indépendants financièrement l’un de l’autre et favorise ainsi l’émancipation, particulièrement en cas de violences
  • en diminuant le risque de manque à gagner
    • il incite à la création d’entreprise. Ainsi un test dans un village namibien a provoqué une augmentation de 29 % des revenus des villageois, montant supérieur au revenu de base, via la création de micro entreprises, tout en améliorant la sécurité alimentaire et en diminuant l’absentéisme à l’école, le chômage et la criminalité
    • il favorise les activités non rentables à court terme, comme la recherche qui est pourtant indispensable à la société
  • personne n’étant obligé de travailler  pour subvenir à ses besoins
    • le nombre de personnes incompétentes occupant un emploi (en particulier dans la fonction publique) diminuerait grandement
    • l’accès à l’emploi serait alors plus facile pour les personnes compétentes
    • le salaire des emplois les plus durs serait revalorisé
    • les conditions de travail inhumaines seraient éradiquées
  • une étude au Canada a montré que
    • 5 % des mères mariées avec des enfants en bas-âge s’arrêtent de travailler pour s’occuper de leurs enfants, les adolescents se concentrent sur leurs études et les réussissent plus facilement
    • la durée des études augmente
    • on observe une baisse de la criminalité
    • la fécondité chez les jeunes femmes diminue
    • la fréquentation des hôpitaux est réduite de 8.5 %
    • les accidents du travail et les admissions aux urgences pour violences domestiques et accidents de la voie publique sont également impactés négativement
revenu-de-base

Le revenu de base présente quelques inconvénients

Les inconvénients du revenu de base

Les opposant au revenu de base lui opposent des arguments.

Le principal est l’idée selon laquelle les gens refuseraient de travailler s’ils avaient un revenu sans condition de travail.

  • Pourtant, une étude a démontré que 90 % des personnes interrogées continuerait une activité si elles recevaient un revenu d’appoint. En outre, 80 % d’entre elles pensent que les autres arrêteraient de travailler dans les mêmes conditions. L’idée selon laquelle on arrête de travailler si on n’en a pas besoin financièrement s’applique donc à autrui, mais pas à soi.
  • En outre, cela ne considère que le point de vue économique. Cependant, il faut aussi tenir compte de l’aspect personnel et social. En effet, avoir un travail peut permettre d’être mieux vu socialement et d’avoir une meilleure image de soi. Ainsi, seulement 1 % des bénéficiaires des minima sociaux évoquent une baisse de leur revenu comme raison pour refuser d’accepter un travail.
  • Toutes les études sur le sujet montrent une désincitation faible au travail.

Le versement d’un revenu sans condition pousserait les entreprises à payer d’autant moins leurs employés. Un parallèle peut être fait avec les allocations logement qui aident les propriétaires à louer leurs biens au dessus du prix du marché mais qui ne favorisent pas les locataires.

financement-revenu-de-base

Mais d’où sort l’argent pour financer le revenu de base ?

Qui financerait le revenu de base ?

La question du financement du revenu de base est un point central du débat. Différentes approches sont proposées.

  • Le transfert des allocations : le revenu de base se substituerait aux allocations existantes, comme le RSA, l’allocation logement ou handicap. Outre le montant des aides, on économiserait également le salaire de tous les fonctionnaires qui sont payés par la société pour le fonctionnement des allocations. En fonction du montant choisi, le revenu de base peut même être totalement couvert par l’arrêt du versement de ces dernières.
  • Les aides perçues par les ménages les plus aisés, comme les réductions d’impôt, peuvent également être supprimées afin de financer le revenu de base. En outre, ceci aurait pour effet d’annuler des aides aux foyers qui en ont le moins besoin.
  • L’imposition : on peut choisir de financer au moins en partie le revenu de base par une imposition sur les revenus ou la consommation. Ceci présente l’avantage d’être payé par l’ensemble de la population.
  • La diminution du coût social de la santé, comme démontré par l’étude canadienne et les salaires des fonctionnaires qui travaillent au versement des prestations sociales.
  • Le salaire des fonctionnaires, qui n’aurait plus besoin d’en recevoir car leurs besoins seraient couvert par le revenu de base. Si cela provoque une diminution des candidatures -bien que les études montrent que le taux de non recherche de travail est très faible-, le fonctionnariat pourra être remplacé (pour les postes nécessitant pas ou peu de connaissances) par du bénévolat.

Conclusion

Le revenu de base divise et excite l’imagination. Mais à bien y regarder, il présente beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients. Quel est votre point de vue ?

Publicités

Une réflexion sur “Le revenu de base : utopie ou solution d’avenir ?

  1. Pingback: Monnaies locales : avantages et inconvénients | redactibio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s