Le greenwashing : on vous raconte des salades

Le greenwashing est à la mode pour les entreprises. Mais pourquoi parler écologie est-il -parfois- devenu mal vu ?

écoblanchiment

L’écoblanchiment essaie de rendre vert ce qui ne l’est pas

Qu’est-ce que le greenwashing, ou écoblanchiment ?

Le greenwashing est le fait de présenter aux consommateurs un produit comme étant écologique alors que ce n’est pas le cas. Présenter un produit comme écologique lorsqu’il l’est est une démarche marketing tout à fait logique. Cependant, certaines entreprises jugent plus rentable et moins contraignant d’avoir l’air vertes que de l’être. Le but n’est plus alors de présenter ses avantages au grand public, mais de le tromper.

En France a été créé un observatoire indépendant de la publicité afin de contrecarrer les abus impunis en matière de greenwashing.

Cette pratique est réalisée au détriment des entreprises réellement vertes et des actions de sensibilisation venant des associations et des pouvoirs publics pour promouvoir la consommation de produits écologiques.

Le greenwashing et les chiffres

L’Agence de l’Énergie et de la Maîtrise de l’Environnement (ADEME) a mené en 2008 une enquête intitulée « Publicité et Environnement » avec le bureau de vérification de la publicité -aujourd’hui Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité-. Il en ressort que sur plus de 500 visuels publicitaires en lien avec l’environnement, 12.2% font l’objet de réserve et que 5.9% montrent un « non-respect flagrant et sérieux des règles en vigueur ».

Des techniques de greenwashing

Il existe différentes méthodes pour faire passer un produit ou une idée pour écologique alors qu’elle ne l’est pas :

  • avoir un logo vert ou un fond vert, des images de forêts ou de fleurs
  • mettre les mots nature, vert, écologique… sur l’emballage
  • employer des termes vagues, des exagérations, des propos sans fondement
  • l’usage de faux écolabels
greenwashing

Un exemple de greenwashing

Des exemples de greenwashing

L’idée de voiture verte, ou propre, développée par les concepteurs automobiles, n’est qu’une illusion. Une voiture qui fonctionne à l’électricité fonctionne au nucléaire.

EDF a lancé en 2009 une campagne intitulée « Changer d’énergie ensemble ». Le montant alloué aux recherches sur les énergies renouvelables est de 8.6 millions d’euros (2.1% de sa R&D) alors que la campagne a coûté 10 millions.

Des anciens hauts responsables de Greenpeace se sont reconvertis dans la communication de grandes entreprises comme McDonald’s ou Monsanto…

Le top 10 du greenwashing

L’observatoire indépendant de la publicité a réalisé un top 10 des marques qui abusent le plus du greenwashing. Les produits les plus incriminés sont les voitures et les lessives.

  1. Total
  2. Le chat
  3. Renault
  4. Herta
  5. Volkswagen
  6. Audi
  7. Skip
  8. BN
  9. Syngenta
  10. France betteraves

Que retenir du greenwashing ?

Le greenwashing est l’art de mettre en œuvre des techniques de communication afin de faire passer une chose pour vertes alors qu’elle ne l’est pas. Mais si vous êtes vraiment vert et que vous voulez le faire savoir, contactez-nous !

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s