La guimauve officinale : contre les inflammations et la toux

La guimauve est une plante employée traditionnellement contre les infections, les inflammations et donnée aux enfants pour faire leurs dents.

Althaea_officinalis

La guimauve pousse en Europe

Différents noms pour une même plante

Noms communs : guimauve officinale, guimauve sauvage, guimauve blanche, mauve blanche

Nom latin : Althaea officinalis

Ordre : Malvales

Famille : Malvaceae

Description de la guimauve blanche

Généralités sur la mauve : La mauve blanche est une plante herbacée vivace qui se reproduit via des bourgeons souterrains. Elle est laineuse et peut mesurer jusqu’à 1.5 mètre.

Feuilles de guimauve officinale : Les feuilles de la guimauve sauvage, arrondies à bords dentés, sont entières ou à 3 lobes. Elles mesurent de 1.5 à 6 cm de large et de 3 à 8 cm de long. Elles présentent beaucoup de poils.

Fleurs : Les fleurs de la guimauve officinale, que l’on peut voir en juillet, sont blanches rosées. Les pétales mesurent 1.5 cm de long. Les fleurs possèdent des pédoncules et sont situées à l’aisselle des feuilles. Le calice en forme de coupe, persistant et velu, a 5 sépales. Le calicule, non soudé au calice, présente de 7 à 9 bractées velues et étroites de 4 mm de long. Les étamines, quant à elles, mesurent 8 mm de long.

Graines et fruits : Les graines de la mauve sont réniformes. Ses fruits schizocarpes sont composés de 15 à 25 carpelles jaunes qui forment un cercle de 8 mm de diamètre.

Habitat : La guimauve sauvage est originaire d’Europe et d’Afrique du Nord. On la retrouve principalement dans les zone humides du bord de mer.

Histoire de la mauve

La guimauve était dégustée par les Chinois, les Égyptiens et les Romains. En outre, es racines étaient mangées frites lors des famines en Syrie ou en Arménie.

guimauve

La mauve a des fleurs blanches à roses.

Utilisations de la guimauve

Composition : dans la feuille de mauve, on trouve des polyphénols et des mucilages (les galacturonorhamnanes et les arabinogalactanes). Sa racine contient également des mucilages et  des polyphénols mais aussi de l’amidon et des acides aminés et phénoliques.

Propriétés de la guimauve : émolliente, laxative

Indications : ampoule, cystite, dermatose, diarrhée, furoncle, inflammations de la bouche, de la gorge et du tube digestif, plaie, toux, ulcère

Posologies de la guimauve sauvage :

  • ampoule
    • réaliser une décoction avec 30g de racines pour 1 L d’eau, appliquer localement
  • cystite
    • une tasse d’eau bouillie avec 2 g de racine séchée
  • dermatose
    • réaliser une décoction avec 30g de racines pour 1 L d’eau, appliquer localement
  • diarrhée
    • une tasse d’eau bouillie avec 2 g de racine séchée
  • inflammations bucco-pharyngées et du tube digestif :
    • se gargariser ou boire un verre d’eau chaude contenant 1 à 2 g de racine séchée de guimauve ayant macéré 2 heures à 20° 3 fois par jour
    • se gargariser ou boire une infusion de 200 mL d’eau avec 2 g de feuille de guimauve, 3 fois par jour
    • 125 mL de teinture-mère 3 fois par jour
  • furoncle
    • réaliser une décoction avec 30g de racines pour 1 L d’eau, appliquer localement
  • plaie
    • réaliser une décoction avec 30g de racines pour 1 L d’eau, appliquer localement
  • toux
    • une tasse d’eau bouillie avec 2 g de racine séchée
  • ulcère
    • une tisane avec 3 fleurs de guimauve par tasse 3 fois par jour
    • une tasse d’eau bouillie avec 2 g de racine séchée

Contre-indications de la mauve : il n’existe aucune contre-indication connue à la guimauve.

Recette de guimauve

On ne pouvait pas vous quitter sans une recette de marshmallows ! Si on n’utilise plus aujourd’hui les racines de la plante pour les fabriquer, ils sont toujours autant appréciés des enfants.

Pour 500 g de guimauve :

  • 3 blancs d’œufs
  • 250 g de sucre cristallisé
  • 8 feuilles de gélatine
  • 100 g d’eau
  • 1 cs de sirop de glucose ou de miel
  • jus de citron
  • sucre glace
  • fécule de maïs
  • en option : du colorant alimentaire et/ou des arômes

Préparation : 40 min

Cuisson : 20 min

Montez les blancs en neige avec quelques gouttes de citron. Attention qu’ils ne soient pas trop fermes. Réservez-les. Faites tremper les feuilles de gélatine dans beaucoup d’eau. Faites bouillir les 100 g d’eau avec le miel et le sucre. Éteignez lorsque le mélange atteint 125°C. Mélangez-y la gélatine essorée et rajoutez aux blancs d’œufs battus. Fouettez jusqu’à ce que la préparation soit tiède. Mettez votre colorant et votre arôme. Versez dans un moule et plan de travail avec du sucre glace et découpez votre guimauve. Mélangez le sucre glace et la fécule dans un saladier et enrobez-en votre guimauve pour éviter qu’elle ne colle (et ça colle beaucoup !).

Bon appétit !

autumn-2179301_640

La guimauve est un bonbon très apprécié en hiver

Pour conclure sur la guimauve :

La mauve est une plante utilisée depuis l’antiquité pour ses vertus thérapeutiques mais aussi comme plante d’ornement. Comment l’utilisez-vous ? Avez-vous une autre recette de guimauve ou voulez-vous nous envoyer vos photos (nous acceptons aussi les bonbons…) ?


A noter : les informations fournies ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité quant à l’utilisation qu’il en est fait. De même elles n’ont pas valeur de prescription thérapeutique ou médicale. En cas de problème de santé, nous vous conseillons de prendre avis auprès d’une personne compétente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s