Les plantations taungya

Le système taungya est un type d’agroforesterie qui intercale des cultures forestières et vivrières pour permettre la restauration de terres abimées.

taungya.jpg

Les plantations taungya permettent de restaurer des écosystèmes

Fonctionnement des plantations taungya

Les plantations taungya sont réalisées partout dans le monde, sous l’impulsion des offices gouvernementaux locaux en charge des forêts. Des parcelles abimées sont prêtées gratuitement à des exploitants, qui peuvent y faire pousser une culture vivrière et en jouir à leur convenance. En échange, ils doivent également y planter des arbres et entretenir la parcelle afin de régénérer une forêt. Au bout de 2 à 3 ans, alors que les chances de survie des arbres sont assez importantes et que l’ombre des arbres empêche les autres cultures de pousser, les exploitants changent de lopins de terre et le cycle recommence.

Le système taungya à travers le monde

Le taungya au Sri Lanka

Ce système est originaire du Sri Lanka où il signifie « reboisement collectif ». Il fut introduit en 1870, des plantations de tecks et de maïs furent alors intercalées. Le résultat non concluant donna suite à des incitations financières pour les propriétaires terriens et l’installation d’espèces de feuillus, comme le buruta ou l’halmilla. Dans les années 1950, il fut à nouveau employé avec l’eucalyptus et le teck. De nos jours, il est appliqué seulement aux terres abîmées et non plus aux forêts vierges.

Taungya au Ghana

Il a fait l’objet d’un plan national afin de lutter contre la déforestation. Il a été appliqué sur des zones abimées et représente aujourd’hui 75 % de la surface forestière du pays.

plantation taungya.JPG

Les plantations taungya sont un type particulier d’agroforesterie

Avantages et inconvénients du taungya

Bénéfices du système de plantation taungya :

  • lutte contre la déforestation ;
  • production d’essence forestières rapide ;
  • augmentation de la production alimentaire nationale ;
  • contrôle et légalisation de la culture itinérante ;
  • et amélioration de l’accès à la terre pour ceux qui n’en ont pas.

Risques liés au système taungya :

  • le temps court pendant lequel la terre peut être cultivée n’incite pas à sa mise en valeur.

Que retenir du système taungya ?

Le système de plantation taungya permet de restaurer des sols abimés tout en fournissant un moyen de subsistance aux plus pauvres. C’est donc une méthode très intéressante. Quel est votre point de vue ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s