Le ravintsara, la plante aux mille et une vertus

Le ravintsara, ou camphrier de Madagascar, est cultivé pour son huile essentielle qui soigne les maux du corps comme de l’esprit. Le connaissez-vous ?

cinnamomum_camphora

Le camphrier de Madagascar est une sous-espèce du camphrier

Différents noms pour une même plante

Noms communs : ravintsara, camphrier de Madagascar

Nom latin : Cinnamomum camphora cineolifera

Division : Magnoliophyta

Ordre : Laurales

Famille : Lauraceae

Description du ravintsara

Généralités : Le ravintsara est un arbre  d’une trentaine de mètres originaire de Madagascar.

Feuilles : Les feuilles du ravintsara sont recouvertes d’une couche cireuse. Elles sont persistantes, alternes, coriaces et entières. Elles mesurent 10 cm de long et ont une forme ovale.

Fleurs : Ses fleurs sont blanches.

Graines et fruits : Les fruits du ravintsara à maturité sont bleus sombres à noir. Ce sont des drupes sphériques, charnues et portés par un pédoncule épais et vert.

ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara possède de multiples usages

Utilisations du ravintsara

Composition :

L’huile essentielle de ravintsara est composée de :

  • 50 à 60 % de l’oxyde cinéole,
  • 20 à 25 % du monoterpène sabinène,
  • 15 à 20 % du monoterpénol terpinéol,
  • 3 à 10 % de sesquiterpènes
  • et d’esters.

Propriétés : anti-infectieux, antiviral, décongestionnant veineux, énergisant, expectorant, positivant, régénérateur cutané, stimulant immunitaire et du système nerveux, tonifiant circulatoire

Indications : acné, angoisse, anxiété, asthénie, bronchite productive, cicatrice, circulation sanguine, convalescence, concentration, courbatures, créativité, démangeaisons, déprime saisonnière, désinfection de pièces occupées par des malades, douleurs, eczéma, fatigue, fatigue intellectuelle, furoncle, grippe, herpès labial, humeur vacillante, infection bactérienne, cutanée ou virale, insomnie, manque de confiance en soi, manque d’entrain, mycose, nez bouché, otite, peau fatiguée ou à problèmes, pessimisme, psoriasis, rhinopharyngite, rougeole, sinusite, tension musculaire, toux grasse, varices, zona

Posologies :

Huile essentielle

  • convalescence, fatigue, infection bactérienne ou virale : diluez avec une huile végétale et massez le dos, la colonne vertébrale, les poignets et les pieds
  • acné, cicatrice, circulation sanguine, courbatures, démangeaisons, douleurs, eczéma, furoncle, herpès labial, infection cutanée, mycose, peau fatiguée ou à problèmes, psoriasis, rougeole, sinusite, tension musculaire, varices, zona : diluez une goutte dans une huile végétale et appliquez localement
  • bronchite productive, grippe, rhinopharyngite : diluez dans une huile végétale et appliquez sur le haut du dos et la plante des pieds
  • toux grasse : diluez dans une huile végétale et appliquez sur le haut du dos
  • otite : diluez dans une huile végétale et massez derrière l’oreille (pas à l’intérieur !)
  • angoisse, anxiété, asthénie, convalescence, déprime saisonnière, fatigue, fatigue intellectuelle, grippe, humeur vacillante, manque de confiance en soi, manque d’entrain, pessimisme : dans le bain diluée dans une base neutre
  • angoisse, anxiété, asthénie, bronchite productive, concentration, convalescence, créativité, déprime saisonnière, fatigue, fatigue intellectuelle, grippe, humeur vacillante, infection bactérienne ou virale, insomnie, manque de confiance en soi, manque d’entrain, pessimisme, rhinopharyngite, sinusite, toux grasse : en olfaction
  • angoisse, anxiété, asthénie, bronchite productive, concentration, convalescence, créativité, déprime saisonnière, fatigue intellectuelle, grippe, humeur vacillante, infection bactérienne ou virale, insomnie, manque de confiance en soi, manque d’entrain, pessimisme, rhinopharyngite, sinusite, toux grasse : en diffusion
  • bronchite productive, grippe, insomnie, rhinopharyngite, sinusite, toux grasse : en inhalation
  • désinfection de pièces occupées par des malades : en diffusion dans la journée
  • nez bouché : une goutte entre le palais et la langue

Contre-indications de l’huile essentielle de ravintsara :

  • Éviter chez la femme enceinte de moins de 5 mois.
  • Ne pas employer chez l’enfant de moins de 6 mois.
  • Ne pas confondre avec l’huile essentielle de ravensare (Ravensara aromatica).
huile essentielle ravintsara.jpg

Le ravintsara est aussi utilisé en décoration car son feuillage est persistant

Conclusion

Le ravintsara produit une huile essentielle qui permet de traiter mille et un maux. Elle a donc une place privilégiée dans votre trousse à pharmacie.

Est-ce que vous l’employez chez vous ? Si oui, pour quel usage ?


A noter : les informations fournies ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité quant à l’utilisation qu’il en est fait. De même elles n’ont pas valeur de prescription thérapeutique ou médicale. En cas de problème de santé, nous vous conseillons de prendre avis auprès d’une personne compétente.

Publicités

5 réflexions sur “Le ravintsara, la plante aux mille et une vertus

  1. Pingback: Comment soigner naturellement la grippe et le rhume ? | redactibio

  2. Pingback: Comment traiter naturellement l’acné ? | redactibio

  3. Pingback: Comment lutter naturellement contre l’asthénie et la fatigue? | redactibio

  4. Pingback: Comment traiter naturellement l’angoisse, l’anxiété et le stress ? | redactibio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s