Les couches lavables et les fesses au sec

Les couches sont indissociables de la vie des parents. Or, peu nombreux sont ceux qui se demandent s’ils vont opter pour des couches jetables ou lavables.

Pourtant les couches lavables ne présentent (à mes yeux) que des qualités. Les essayer c’est les adopter !

couches-lavables

Un large choix de couches lavables existe

Quelle couche lavable choisir ?

Il existe différents modèles de couches lavables. Certaines sont formées d’un slip et d’un insert, d’autres sont en une seule pièce. Vous pouvez trouver des modèles en taille unique (qui reviennent donc moins cher), des modèles qui se ferment avec des velcros ou des pressions, d’autres qui passent ou non au sèche linge. Si vous ne savez pas quoi choisir, consultez les avis des parents sur internet ou entrez en contact avec une association de parents près de chez vous. Elles peuvent vous prêter différents échantillons pour vous aider à faire votre choix.

Lors de la mise de la couche, vous pouvez mettre sous les fesses de bébé un voile que vous jetterez lors du change. Il emporte le gros des déjections et vous n’avez plus qu’à mettre la couche dans le lave-linge ou le seau hermétique.

lot-couche-lavable

Les couches lavables : des avantages et des avantages

Pourquoi choisir les couches lavables ?

Les couches lavables présentent de nombreux avantages. En leur faveur, on peut citer :

  • Le prix. Pour un lot de couches lavables utilisées pendant 2 ans et demi, les tarifs démarrent à 300 €, lavage compris. L’équivalent en couches jetables revient à plus de 1000 €. Le compte est vite fait. De plus, cela est valable pour le premier enfant. Mais pour le deuxième (si les naissances ne sont pas trop rapprochées), on ne paye que le lavage, soit environ 90 €. N’est pas inclus dans ce calcul le fait de mettre les vêtements avec les couches dans la machine. A raison d’une machine par jour, vous avez besoin de beaucoup moins de linge pour le dernier né. Linge qui sera trop petit d’ici 3 mois…
  • La santé des fesses. Les couches lavables irritent très peu, voire pas du tout, les fesses. Les choisir, c’est donc apporter du mieux-être au nourrisson. Ceci s’explique par la différence de composition : les couches jetables sont pleines de produits chimiques dangereux.
  • La pollution. Les couches en plastique sont fabriquées à partir de pétrole. Elles sont donc très polluantes. Concrètement, passer aux couches lavables permet d’économiser 1 tonne de déchets par enfant. On peut arguer que les lavages polluent aussi, mais le fait d’aller en vitesse au supermarché avant que le magasin ne ferme plusieurs fois dans l’année également… Et dans les faits, les couches jetables consomment 3 fois plus d’eau et d’énergie, 90 fois plus de matières premières renouvelables et 8 fois plus de non renouvelables.
  • Le stress. Comme je viens de le préciser, avec les couches lavables, on en a toujours à portée de main.
  • Le design. Les couches jetables sont toutes plus ou moins les mêmes. Les couches lavables, quant à elles, présentent de nombreux coloris et motifs au choix. Vous pouvez même en faire faire sur mesure ou pourquoi pas les créer vous-même. De nombreux modèles sont disponibles sur internet (voir plus bas). Vos couches peuvent être au nom de vos enfants, avec leur photo, leurs personnages préférés et du textile de votre choix. Les possibilités sont infinies !
bebe-avec-couche-lavable

Les bébés sont à l’aise en couche lavable

Couches lavables : trucs et astuces

Pour vous aider à bien démarrer avec vos couches, voici quelques astuces :

  • Comptez 20 couches et 30 à 40 inserts si vous voulez être tranquille.
  • Le coût de départ peut être un frein pour certaines personnes. Vous pouvez alors demander les couches de votre choix comme cadeau de naissance à votre entourage. Elles peuvent s’acheter à l’unité, chacun peut alors choisir de faire un petit ou un gros cadeau.
  • Une goutte d’huile essentielle de lavande dans le tambour ou le bac à lessive permet de donner une bonne odeur au linge et d’éliminer les bactéries. Idem pour le seau hermétique, cela évite également les mauvaises odeurs quand vous y mettez une couche souillée.
  • En cas d’érythème fessier, appliquer sur les fesses de l’huile d’olive (bio de préférence) ou ajouter dans l’eau du bain quelques gouttes d’huile essentielle ou des fleurs de lavande.
  • Lavez vos couches avec de la lessive écologique et sans assouplissant. Sinon au bout d’un moins elles risquent de ne plus absorber (c’est moins pratique pour des couches). Certains modèles ne supportent pas le lave linge pour la même raison.
  • Lorsque bébé grandit ou pour la nuit, vous pouvez mettre 2 inserts.

Conclusion

Les couches lavables sont avantageuses sur le plan économique et écologique. De plus, elles gardent les fesses de bébé en bonne santé et sont très fashionables. Les avez-vous essayées ? Quel est votre avis ?

Pour aller plus loin :

  • Le site où j’ai acheté mes couches (je ne suis pas sponsorisée mais il y a souvent des réductions).
  • Un exemple de patron de couche (il en existe plein d’autres sur internet).
  • Une infographie qui résume bien les différences écologiques entre les deux types de couches.
Publicités

Une réflexion sur “Les couches lavables et les fesses au sec

  1. Pingback: Le kit du maternage proximal | redactibio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s