Les plantes écoutent-elles de la musique ?

Certains sons ou mélodies influencent les plantes. Quelles sont les notes préférées des cultures et quelles conséquences ont-elles ?

Des chants dans les champs

Les plantes réagissent à certains sons par des changements de résistance et de potentiel électrique. Dans certaines cultures anciennes, il est de tradition de chanter dans les champs pour améliorer les récoltes ou pour faire venir la pluie.

Il existe différentes manière d’influer sur les cultures par le son.

Les protéodies, musiques de la vie

code protéodie.jpg

Code déterminé par le créateur de la protéodie indiquant à quelle note correspond la stimulation ou l’inhibition de chaque acide aminé

Les protéodies, ou mélodies des protéines, aussi appelées Séquences de Résonance des Protéines (SRP), peuvent stimuler ou inhiber la croissance des protéines. Les plantes sont composées de protéines, elles-même formées d’acides aminées. Certaines notes de musique peuvent activer ou empêcher la synthèse de des acides aminés. Une mélodie particulière peut donc jouer sur la formation de telle ou telle protéine. Par exemple, on peut choisir de faire produire à la plante :

  • des hormones de croissance qui lui permettront de grandir plus et plus vite,
  • du sucre ou des molécules qui donnent du goût,
  • la matière active des plantes médicinales,
  • des défenses immunitaires pour se défendre mieux contre les maladies.

La longueur d’une note correspond au temps nécessaire à un acide aminé pour se placer sur le ribosome (le lecteur de l’ADN). On compte en moyenne 4 acides aminés par seconde. La longueur d’onde doit être inférieure à 1 000 Hz.

L’utilisation des protéodies doit être réalisée avec parcimonie, car elle peut modifier les plantes ou animaux qui seraient soumis de manière non intentionnelle aux sons.

Le sonic bloom, le chant des oiseaux au service des plantes

La technique du sonic bloom consiste à émettre dans le champ ou la serre des sons proches de celui du chant des oiseaux lors de l’application de solutions à base d’algue sur les feuilles. Ceci a pour effet d’augmenter la production des plantes tout en favorisant la synthèse des molécules actives des plantes.

musique-pour-plante

Vous pouvez aider vos plantes d’intérieur avec de la musique

L’émission de musique classique dans les exploitations

Des études ont démontré que les plantes préfèrent la musique classique au hard rock. Certains morceaux choisis sont diffusés dans les exploitations agricoles et permettent d’augmenter la productions de lait de 10 % et des fruits et légumes de 30 %. Le stress des volailles est aussi réduit, ce qui diminue leur mortalité.

Conclusion

Si le son a une influence sur la croissance des plantes, il est bon de noter que chaque espèce possède ses préférences. Pour améliorer une grande variété de plantes, il convient donc de varier les musiques et d’en essayer le plus possible. Dans tous les cas, les études ont montré que quelques minutes d’exposition par jour sont suffisantes pour obtenir un résultat visible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s