L’homéopathie séquentielle : retracer l’histoire du patient pour le soigner

L’homéopathie séquentielle, créée par Jean Elmiger dans les années 1980, se propose de soulager les maux, et en particuliers ceux récurrents.

L’homéopathie ou thérapie séquentielle se base sur l’homéopathie et rétablit l’équilibre de l’énergie vitale perturbée par une séquence d’évènements.

homéopathie séquentielle

L’homéopathie séquentielle utilise les remèdes homéopathiques

Quels évènements perturbent l’énergie vitale ?

Les évènements sont des impacts qui perturbent l’énergie vitale. Ils laissent des traces dans le corps énergétique. Certains sont anodins mais d’autres sont durables, ils laissent des marques.

Il existe 2 types de traces :

  • les matérielles, comme une chute ou une blessure. Ils sont visibles physiquement et donc facilement identifiables ;
  • les immatérielles qui lèsent le corps énergétique. Elles ne sont pas visibles à l’œil nu mais sont détectables grâce aux :
    • pouls traditionnels chinois,
    • pouls de Noger,
    • test à l’ohmmètre de Voll,
    • tests kinésiologiques,
    • tests osthéopathiques,
    • radiesthésie,…
  • certaines sont immatérielles et matérielles. Elles sont moins nombreuses mais plus graves. On retrouve chez tous les sujets :
    • le blocage des charnières du crâne, dû à l’accouchement hospitalier (position horizontale, déclenchement, etc). Cela peut être résolu par une séance d’ostéopathie ;
    • la sur-vaccination précoce, ayant lieu sur un système immunitaire pas encore mature ;
    • la suppression de l’exercice de l’immunité naturelle lors de l’enfance par des traitements trop forts.

La séquence en homéopathie séquentielle

La séquence, c’est l’ordre chronologique dans lequel sont arrivées les traces. En thérapie séquentielle, on considère que la dernière recouvre la précédente. Pour guérir, il faut donc commencer par traiter la plus récente, puis celle d’avant et ainsi de suite. C’est pour cela que l’histoire du patient est si importante.

Hering

Ewald Hering est un physiologiste prussien

Le traitement en thérapie séquentielle

Le traitement en homéopathie séquentielle est basé sur la loi de Hering : la guérison va du pied vers la tête, de l’intérieur vers l’extérieur et en machine arrière dans le temps.

Lors de la première consultation, le thérapeute cherche à connaître le plus précisément possible les évènements qui ont marqué la vie du malade. Puis, il va appliquer le traitement homéopathique correspondant au dernier évènement survenu. C’est la première partie du traitement. Lorsque tous les évènements ont été traités, on peut passer à la deuxième partie. Pour ce faire, il convient de corriger les altérations ayant eu lieu avant la naissance, au niveau du code génétique, ce qui correspond à l’énergie ancestrale chinoise.

On compte 4 à 8 séances par an. L’homéopathie séquentielle est particulièrement recommandé dans le cas de maladies chroniques.

L’interview

Jean Elmiger, créateur de la thérapie séquentielle, a accepté de répondre à nos questions.

Rédactibio :  Si vous deviez définir l’homéopathie séquentielle en 3 mots, lesquels utiliseriez-vous ?

Jean Elmiger : L’homéopathie séquentielle :

  • remet de l’ordre dans la vie des gens,
  • restitue aux gens leur équilibre énergétique,
  • redonne, grâce à la régulation du code génétique, la vigueur d’origine.

Cependant le traitement doit être fait à temps.

R. : Quelle formation avez-vous suivie ?

J. E. : J’ai étudié la médecine en Suisse (13 semestres à l’université puis 7 ans en hôpital), surtout en médecine interne. J’ai ouvert mon cabinet de médecine privée en 1968.

R. : Comment avez-vous créé l’homéopathie séquentielle ?
J. E. : Le meilleur pédiatre de la ville s’occupait de mes enfants, mais ils étaient tout le temps malade. J’ai alors quitté la médecine académique et j’ai découvert toutes les médecines parallèles. Pour finir je suis tombé sur l’homéopathie qui m’a paru la plus intéressante. Quand j’ai vu les échecs de l’homéopathie j’ai compris qu’elle ne respectait pas les lois de Hering. J’ai commencé à pratiquer l’homéopathie séquentielle sur moi et mes enfants. En 1973 je ne faisais plus que de l’homéopathie classique et l’année suivante de l’homéopathie séquentielle. C’est en recevant des malades que j’ai développé l’homéopathie séquentielle. C’est tellement évident que je n’ai pas trouvé de méthode plus simple. En 1984 j’ai publié mon premier livre qui est l’acte de naissance de l’homéopathie séquentielle.
R. : Avez-vous tout de suite pratiqué l’homéopathie séquentielle ?
J. E. : J’ai pratiqué l’homéopathie séquentielle dès que l’ai créée. Puis le bouche à oreille a permis de développer la réputation de la méthode. J’ai également publié (Le traitement des maladies auto-immune et La médecine retrouvée) afin de permettre de faire connaitre cette méthode.
R. :  Est-ce adapté à tout le monde ? Dans quels cas (s’il y en a) refusez-vous une séance ?
J. E. : Pendant des années je demandais aux gens qu’ils lisent mon livre avant une séance, afin qu’ils en sachent un peu plus sur ma méthode et décident de venir ou pas en connaissance de cause. Maintenant je demande juste une lettre de motivation. Je suis tellement débordé que je ne peux pas accepter tout le monde, je prends en priorité des jeunes ménages avec des enfants, car ils sont tellement abîmés par la pédiatrie.
R. : Comment se déroule une séance ? Combien de temps dure-t-elle ? A partir de quel âge ?
J. E. : La première consultation est la plus importante. Elle dure environ 1h30. Comme elle retrace l’histoire du patient, elle est plus courte pour les enfants. Il n’y a pas d’âge minimum. Plus les personnes sont âgées et plus il y a de travail pour éliminer toutes les traces.
R. : Qu’est-ce que vous apporte l’homéopathie séquentielle ?
J. E. : L’homéopathie séquentielle m’apporte un grand bonheur car elle remet les gens en bonne santé.
thérapie séquentielle

La thérapie séquentielle se base sur la circulation d’énergie dans le corps

Conclusion

A l’âge de 81 ans, Jean Elmiger n’exerce plus, mais vous pouvez retrouver la liste des praticiens en homéopathie séquentielle ici.
La thérapie séquentielle est une méthode de guérison basée sur les principes de l’homéopathie mais qui applique les remèdes aux traumatismes en commençant par le plus récent. Qu’en pensez-vous ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s