L’eucalyptus globuleux, la plante du sud contre les maux de l’hiver

L’eucalyptus globuleux est l’une des 600 espèces d’eucalyptus. Originaire d’Océanie, il combat les états infectieux et les maux de gorge.

Utilisées pour ses vertus depuis toujours, ses feuilles sont appréciées en infusion ou pour en extraire l’huile essentielle. En outre, elles apportent une touche savoureuse et originale à vos desserts.

L'eucalyptus globuleux est originaire de l'hémisphère sud

L’eucalyptus globuleux est originaire de l’hémisphère sud

Différents noms pour une même plante

Noms communs : Eucalyptus globuleux, gommier bleu de Tasmanie, arbre à la fièvre

Nom latin Eucalyptus globulus

Division Magnoliophyta

Ordre Myrtaceae

Famille Eucalyptus

Description de l’eucalyptus

Généralités : cet arbre à feuillage persistent peut atteindre jusqu’à 35 mètres de hauteur et 2.5 mètres de circonférence. Son écorce claire présente des lambeaux. Il pousse très rapidement. Le mot eucalyptus vient du grec eu, bien, et kaluptos, fermé. Il fait référence aux fleurs qui sont « bien fermées » dans les pétales qui forment un couvercle.

Tiges : elles sont carrées sur les jeunes arbres, puis elles deviennent arrondies.

Feuilles : vertes glauques, elles sont coriaces et persistantes. Elles sont paires, alternes, et mesurent de 6 à 15 cm de long  sur les eucalyptus juvéniles. Lorsque l’arbre est adulte, elle font entre 15 et 35 cm. Elles sont recouvertes d’une pruine (couche cireuse) bleue verte dont l’eucalyptus tire son surnom de gommier bleu. Lorsqu’elles sont jeunes, elles sont larges et courtes. Une fois adultes elles se recourbent.

Inflorescence : elle forme une coupe, ou une toupie, remplie de multiples étamines. Elle est côtelée et elle possède un opercule plat avec un bouton au centre.

Fleurs : elles sont crèmes. Elles se situent à l’aisselle des feuilles, elles sont solitaires.

Graine et fruits : le fruit de l’eucalyptus est ligneux. Il mesure entre 1.5 et 2.5 cm de diamètre. Il a une capsule très dure qui s’ouvre sur le dessus. Les nombreuses petites graines s’en échappent par des valves.

Habitat : l’eucalyptus globuleux est originaire d’Australie. Il s’est acclimaté au sud de la France, ainsi qu’à toutes les régions chaudes et sèches. Il peut pousser sans avoir besoin de beaucoup d’eau. Il va la chercher loin en profondeur. Il est donc aisé de lui associer d’autres cultures.

Les fruits de l'eucalyptus sont en forme

Les fruits de l’eucalyptus sont en forme de coupe

Histoire de l’eucalyptus

Comme il a une vitesse de pousse rapide, l’eucalyptus globuleux a été planté largement en Europe méridionale (au Portugal notamment) afin d’en faire de la pâte à papier. Cependant, on peut noter quelques effets négatifs. Premièrement, il épuise les sols, une reconversion des parcelles est alors difficile. Deuxièmement, il est très sensible aux feux. Suite à un incendie, la haute température de combustion de la résine et des feuilles rend stérile la terre. Pour finir, la biodiversité dans une plantation d’eucalyptus est très faible. On parle d’ailleurs de désert vert.

Depuis 1962 l’eucalyptus globuleux est l’emblème floral de la Tasmanie.

Utilisations de l’eucalyptus globuleux

Composition : Les feuilles contiennent l’essence aromatique riche en terpènes dont l’eucalyptol (ou cinéole) et moins de 1% d’esters. L’arbre contient également des pinèdes, des aldéhydes, du camphrène, du tanin, des hydrocarbures, des azulènes et de la résine.

Propriétés : antibactérien, anticatarrhale, antifongique, anti-infectieux, antiparasitaire, antiseptique respiratoire, antiviral, expectorant, positivant, stimulant psychique

Indications : amélioration de la concentration, angoisse, anxiété, asthénie, asthme, bronchite aiguë ou chronique, candidose, dépression, dermite bactérienne, désinfection de pièces où on séjourné des personnes contagieuses, diabète, fatigue, grippe, laryngite, maux de gorge, nervosité, névralgie, otite, paresse, rhino-pharyngite, rhumatismes, rhume, sinusite, toux grasse, tristesse

Les feuilles d'eucalyptus sont utilisées dans la pharmacopée

Les feuilles d’eucalyptus sont utilisées dans la pharmacopée

Posologies :

  • huile essentielle
    • amélioration de la concentration, angoisse, anxiété, dépression, nervosité, paresse, tristesse : 2 à 3 gouttes diluées dans de l’huile de noisette, appliquées sur les poignets
    • asthénie : 2 à 3 gouttes diluées dans une huile végétale (amande, noisette) appliquées sur les poignets ou dans le dos
    • bronchite aiguë ou chronique : 1 à 2 gouttes dans du miel, 3 fois par jour et/ou diluer quelques gouttes dans de l’huile de noisette et appliquer sur le haut du dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds
    • candidose, dermite bactérienne, névralgie, otite, rhumatismes : 2 à 4 gouttes dans quelques gouttes d’huile de noisette ou d’amande localement
    • désinfection de pièces : mettre quelques gouttes avec un peu d’eau dans un diffuseur
    • fatigue : quelques gouttes diluées dans une huile végétale appliquées sur le dos
    • grippe, laryngite, maux de gorge, rhino-pharyngite, rhume : 1 à 2 gouttes dans du miel, 3 fois par jour et/ou 2 à 3 gouttes diluées dans de l’huile végétale appliquées sur la plante des pieds et la colonne vertébrale
    • infection bactérienne ou virale : diluer quelques gouttes dans de l’huile végétale (d’amande par exemple) et appliquer et/ou employer avec un diffuseur
    • sinusite : 2 à 3 gouttes diluées dans de l’huile végétale appliquées sur la plante des pieds et la colonne vertébrale, ou sur les sinus
    • toux grasse : 2 à 3 gouttes diluées dans de l’huile de noisette et appliquer sur le haut du dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds
  • feuilles
    • asthme : séchées, broyées, fumées en cigarette
    • bronchite aiguë et chronique, grippe, rhume : faire une inhalation avec 25 g de feuilles dans 1 L d’eau chaude et respirer les vapeurs
    • désinfection de pièces : fumigation des feuilles brûlées lentement ou bouillies longuement sans couvercle
    • diabète : réaliser une décoction en mettant 15 g de feuilles dans 1 L d’eau. Laisser réduire de moitié et boire tout au long de la journée
    • infection bactérienne ou virale : faire une inhalation avec 25 g de feuilles dans 1 L d’eau chaude et respirer la vapeur

Contre-indications :

  • Ne pas utiliser pendant le premier trimestre de grossesse.
  • Eviter chez les enfants de moins de 10 ans.
  • Ne pas employer chez les asthmatiques.
  • A proscrire pour les personnes atteintes d’un cancer lié aux hormones.
  • Ne pas employer si vous êtes épileptique.
  • Ne pas employer pur.

Recettes à l’eucalyptus

Compote de poire à la menthe et à l’eucalyptus

Pour 4 personnes

  • 6 poires
  • quelques feuilles de menthe
  • quelques feuilles d’eucalyptus
  • un peu de cannelle

Réaliser une infusion menthe/eucalyptus : placer les feuilles dans de l’eau, faire frémir puis couper le feu et couvrir la casserole. Au bout de 5 minutes, enlever les feuilles et réserver. Peler, épépiner et couper les poires en morceaux. Faire cuire avec un peu d’infusion. Quand une fourchette ou un couteau s’enfonce facilement, c’est cuit. Ajouter la cannelle. Mixer avec un blender ou à la fourchette.

Sirop et bonbons gélifiés à l’eucalyptus

  • 0.5 L d’eau
  • 500 g de sucre (ou de miel)
  • 30 g de feuilles d’eucalyptus
  • 4 feuilles d’agar agar
  • du colorant alimentaire (facultatif)

Chauffer l’eau avec le sucre. Infuser les feuilles d’eucalyptus pendant 10 minutes. Enlever les feuilles. Votre sirop à l’eucalyptus est prêt ! Pour les bonbons, tremper les feuilles d’agar agar dans de l’eau froide puis les égoutter. Les faire chauffer avec le sirop et le colorant, les verser dans un moule en silicone (en forme d’oursons par exemple). Lorsque la préparation est froide, démouler vos bonbons.

Blancs-mangers au pamplemousse et à l’eucalyptus

Pour 4 personnes 

  • 1 pamplemousse rose
  • 1 L de jus de pamplemousse
  • 145 g de feuilles d’eucalyptus (fraîches de préférence)
  • 25 cl de crème liquide à 35%
  • 250 g de fromage blanc à 20%
  • 50 g de sucre cristal ou semoule
  • 7 feuilles (soit 14 g) de gélatine
  • 125 g de nappage neutre

Matériel

  • un économe
  • un chinois
  • un siphon
  • des petits moules en silicone

Chauffer le jus de pamplemousse, puis infuser 125 g de feuilles d’eucalyptus pendant 2 minutes. Passer au chinois et réserver au frais.

Éplucher le pamplemousse avec l’économe en prenant soin de tailler l’écorce finement. La faire sécher à 80 °C au four pendant 3 heures. Lever les suprême et tailler des segments dans chacun. Dans un récipient, mettre à infuser les suprêmes dans un peu de jus de pamplemousse à l’eucalyptus.

Réaliser un blanc-manger : faire chauffer la crème et y infuser les feuilles d’eucalyptus restantes pendant 2 minutes. Tremper 3 feuilles de gélatine dans l’eau froide, les égoutter et les mélanger à la crème. Rajouter le sucre et le fromage blanc. Disposer dans les moules de silicone. Les laisser prendre au congélateur.

Pour la sauce au pamplemousse et à l’eucalyptus, mixer le nappage neutre avec 12 cL de jus de pamplemousse infusé à l’eucalyptus.

Réaliser maintenant la mousse eucalyptus-pamplemousse. Pour ce faire, chauffer 5 cL de jus infusé. Tremper les feuilles de gélatine restantes dans de l’eau froide, les égoutter et les incorporer au jus. Mélanger à 45 cL de jus de pamplemousse à l’eucalyptus et en remplir un siphon. Mettre au frais.

Au moment de servir, disposer les suprêmes, la sauce, les blancs-mangers panés avec les écorces et la mousse harmonieusement sur une jolie assiette.

L'écorce de l'eucalyptus globuleux est facilement reconnaissable

L’écorce de l’eucalyptus globuleux est facilement reconnaissable

Conclusion

L’eucalyptus globuleux, originaire d’Océanie, a su s’implanter dans le reste du monde. Son goût prononcé et sa place de choix dans la pharmacopée lui ont valu d’être une des plantes les plus utilisées en pharmacie, notamment dans la préparation de pastilles et sirops contre la toux.


A noter : les informations fournies ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité quant à l’utilisation qu’il en est fait. De même elles n’ont pas valeur de prescription thérapeutique ou médicale. En cas de problème de santé, nous vous conseillons de prendre avis auprès d’une personne compétente.

Publicités

3 réflexions sur “L’eucalyptus globuleux, la plante du sud contre les maux de l’hiver

  1. Pingback: Comment soigner naturellement la grippe et le rhume ? | redactibio

  2. Pingback: Comment lutter naturellement contre l’asthénie et la fatigue? | redactibio

  3. Pingback: Comment traiter naturellement l’angoisse, l’anxiété et le stress ? | redactibio

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s